2015-03-01
- correction cosmétique
   du modèle du Blog
  ° diaporama occupant
     tout l'écran
  ° message défilant
     démarrant du bord
     droit sous Chrome

Trognon le chaton

En lumière..

Des articles Lesbiens: Camellia Rose ,
Lipsticks [:* Fanny] , Lisa
et des Histoires signées MyLzz59: Mylène écrit (http://mylene-ecrit.blogspot.fr)

Des articles Trans-*: Ma Vie En Rose ,
Wawa's Smile , FtM ? , Thomas Beatie 2

Des Coups de Coeur: EXL ,
Kashimashi ~Girl meets Girl~ ,
Sa Majesté Freddie , Mon Côté Midinette
des Coups de Gueule: Karol relève-toi ,
BlondeBox , 1 pub 2 mR2 [bon courage :D]
et des Coups de Blues: Pile 1 an ,
Baisser de Rideau , Interlude

Du Visual Basic (VB6-VBA): Mlle Hanoï
Boules , Bombes , AnaClock , DigiClock ,
Tris (tetris) ,
et de la Bricologie: Real Barbie Girl

Pis pour les plus grand(e)s, des
S*X TOYS:
DildoBike , Tech To Nique

Et même parfois de la vraie vie:
Impressions de Voyage (Maroc) ,
Chez Mickey , La Tonnelle ,
Nous Nous Sommes Rencontrées

.

La vraie Taunie ..


... Tu me manques :'(


Notre Taz :*




Clock & Zik..

Idée Cadeau..


Attrape-Mouches

dyke goudou gouine homo homoaffectivité homoaffectivity homosexual homosexualité homosexuality homosexuel homosexuelle inverti invertie lesbian lesbianism lesbianisme lesbien lesbienne lez néovagin neovagina réassignation saphique saphisme sapphic sapphism trans transgender transgenre transidentité transidentity transsexalité transsexality transsexual transsexualism transsexualisme transsexuel transsexuelle tribade tribadisme vaginoplastie ...

Le combat continue..

MyLzz59..

.. @gmail.com

Blog français

Ca va encore mieux en le disant.. Important
## Comment "marche" ce Blog / Comment laisser un Commentaire ##

Et pour finir,
Mylène écrit (http://mylene-ecrit.blogspot.fr)N'oubliez pas de visiter aussi
mon blog d'histoires ====>



-MyLzz59-

dimanche 12 avril 2009

EXL



Attention séquence nostalgie. L'ovni sur les photos ci-dessus se nomme EXL-100, il s'agit là de l'un des plus étonnants représentants de la décennie la plus riche de l'informatique en Europe, celle des Ordinateurs Familiaux, les années 80..

Certes, cette époque, selon votre âge, ne vous dira peut-être rien, mais oui il y a eu une vie avant le Pentium 4, et bien que les machines actuelles ne cessent de se surclasser les unes les autres, excepté une course à la vitesse d'exécution et à l'espace de stockage, ben pas grand chose sous le soleil..

Je redis, et je le maintiens, les années 80 n'ont certes pas inventé l'ordinateur, mais ont constitué un "bouillon de culture" impressionnant, ayant donné lieu à bien des innovations que parfois l'on ..recycle en douce aujourd'hui encore !

Je me demande si Sir Clive Sinclair (vi, anobli pour ça) se doutait, lorsqu'il commercialisa en 1981 son second essai de micro-ordinateur à la portée de (presque) tous, le ZX-81 (le premier se nommait ZX-80, mais n'eut pas le succès de son successeur), une machine effarante de simplicité (et aux performances qui aujourd'hui en atterreront plus d'un(e): horloge de 3,25 MHz, Ram de 1 kilo-octet dont vidéo partagée de majuscules texte noires sur fond gris, un processeur Zilog Z80A, clône amélioré du intel 8080, ancêtre lointain de ce qui équipe vos bêtes de course..), que cette machine allait initier dans toute l'Europe la décennie de l'informatique familiale ?

J'ai eu cette chance (d'avoir des parents formidables, qui me manquent vraiment) d'avoir fait modestement partie de cette grande aventure, d'avoir découvert l'informatique avec l'arrivée dans le foyer familial d'un ZX-81.. C'est sur celui-ci que j'ai fait mes premières armes sur un langage injustement mal-aimé, le Basic.
10 PRINT "BONJOUR"
20 GOTO 10
et Ctl-C pour arrêter la boucle folle :P

Début 1983, sonna la mise à la retraite de mon ZX-81, de ses deux mètres d'extensions foireuses (cartes 8 couleurs, son, extension ram à 16Ko..) qui le faisaient resetter à tout-va. Nous le remplacions par un Oric-1, bestiole à 48 Ko de ram basée sur un 6502 cadencé à 1MHz, écran graphique 8 couleurs, et synthétiseur de sons sympa, et du même coup la télé noir et blanc (monochrome) par une télé couleurs avec une prise péritel, dont c'étaient les débuts :D (oui ces engins se branchaient sur la télé).

Puis en 1984 lors de la Foire Expo de Douai (dans le Nord), je tombe nez à nez avec EXL-100. Il se tenait tranquille sur le stand de mon dealer informatique de l'époque, sage dans son coin, ne payant de prime abord pas de mine. C'est en m'approchant qu'il m'a fait son show. Tout d'abord, EXL-100 ne ressemblait à rien de connu: alors que tous les micro- ordinateurs se présentaient sous la forme d'un boîtier unique, d'un tout-intégré dans le clavier, lui se composait d'une unité centrale (logée sous la télé) tellement séparée du clavier qu'il n'y avait même pas de fil, c'est de l'infrarouge. Alors que les autres faisaient plus ou moins bien de la musique et des bruits, lui il ..parlait distinctement !

Je me suis approchée, lui tournait en boucle un programme de démonstration impressionnant: sur l'écran, crois-je me souvenir, deux personnages, un homme et une femme. La femme posait à l'homme des questions sur EXL-100, et l'homme lui répondait, le tout en synthèse vocale ! OK de nos jours ça n'intrigue même plus les nouveaux-nés, mais en 1984 seules deux machines étaient capables de parler ainsi, EXL-100 et ..Macintosh (pas dans la même cour: 128K de RAM, un processeur à 7,83MHz, pas de disque dur non plus, mais un prix largement supérieur: 2495 $US !!)

Quand mon Papa m'a décollée du stand, devant lequel j'étais en arrêt façon chien de chasse, je n'avais plus qu'une certitude: ce serait ma prochaine machine. Ce qui fut fait quelques semaines plus tard, le magasin ayant eu des difficultés d'approvisionnement..

Mais qui est EXL-100 ? Première oeuvre de trois "dissidents" de chez Texas Instruments, cette machine était selon moi la plus novatrice du moment ! Déjà, EXL-100 est un ..bi-processeur, basé sur deux quasi parfaits inconnus, les TMS 7020 et 7041. Autour d'eux, un processeur graphique TMS 3556 distinct pour la vidéo, un autre TMS 5220 pour la synthèse vocale. Autre bizarrerie, c'est le processeur vidéo qui gère la RAM..

Mais encore ? Ses deux "yeux rouges" encadrent son récepteur infrarouge à deux canaux, car outre le clavier il dispose de deux manettes de jeu à infrarouge aussi, munies d'un clavier façon téléphone. A côté, un emplacement permettant d'insérer une cartouche de logiciel, Basic, Paint, Texte (un traitement de texte dont le curseur reste fixe au centre de l'écran, c'est la page qui bouge comme sur une machine à écrire), ou de jeu.

Une grosse surface plus claire en face avant intrigue. En appuyant, elle ..s'ouvre, révélant une trappe de rangement pour les manettes. Décidément.. :D

Continuons l'inspection. Le transformateur d'alimentation est intégré au boîtier et non une grosse verrue séparée. EXL-100 a ses propres imprimante, magnétophone à cassettes, et écran, mais accepte tout autre appareil.

A l'arrière, deux trappes, chacune cachant un connecteur d'extension. En effet, EXL-100 a une collection assez réduite de périphériques, mais de grande qualité ! Par exemple l'engin au boîtier similaire au sien (qui le surplombe sur l'une des photos) est un double lecteur de disquettes
3 pouces 1/2 qui met à disposition de l'EXL outre le stockage ..32 Ko de ram supplémentaires 8-O

Par exemple encore, un boîtier muni des connecteurs initialement manquants, ports imprimante, série, et souris, car EXL-100 a sa propre souris (à boule, deux boutons), indispensable à son logiciel de dessin rappelant MS-Paint. Un autre boîtier sert de boîte à rythmes, un autre encore de décodeur Antiope !

Pourtant, EXL-100 n'a pas encore dévoilé ses plus belles surprises.. Un curieux petit boîtier se loge à l'arrière. C'est l'ExelMémoire. Il contient de la ram (16 ou 64 Ko), une pile de montre, et un mini DOS. Il permet d'enregistrer à la vitesse de la Ram (vu que c'en est) des fichiers, et de les promener avec soi, d'un EXL à l'autre. Serait-ce l'ancêtre de nos clés USB ? Ca y ressemble !

Et enfin, last but not least un Modem ! Car ses concepteurs avaient une idée en tête d'entrée, la télématique. Ainsi connecté à une ligne de téléphone, EXL-100 pouvait non seulement servir de Minitel couleurs et à mémoire, mais aussi de serveur de pages minitel ou de fichiers, voire (luxe suprême) de ..répondeur téléphonique, grâce à sa synthèse vocale et son magnétophone :P ! Plus sérieusement, EXL-100 pouvait également se connecter à un serveur et y télécharger une flopée de programmes variés.
Avec ce concept, Exelvision visait en outre les écoles, dans le cadre du Plan Informatique pour Tous, disposant d'une technologie supérieure à celle des TO7 et MO5, ses concurrents directs. Hélas, que pouvaient nos trois héros face à Thomson et ses "entrées" ? Au terme d'un coup de force, il fut quand même décidé la présence d'un seul EXL-100 par parc de 10 MO5 ou TO7, et évidemment il fut délaissé par les instits qui préférèrent (logiquement) s'investir (quand ils le firent) sur les autres.. :'(

Bref je m'égare, d'ailleurs je me sens trop passionnée, trop le coeur au bord des larmes, tant par nostalgie que par dégoût face à un tel gâchis orchestré, pour oser espérer que cet article soit cohérent.. Je reparlerai de cette excellente machine, ainsi que de son "p'tit frère" l'ExelTel une prochaine fois, au calme.

Fin des années 80, deux causes sonnèrent le glas de l'ère des Familiaux, la première fut la sortie de familles de machines semi-professionnelles qui se firent guéguerre, les Atari 520ST et Commodore Amiga. La seconde correspond à la chute des prix des PC, qui devenaient enfin "abordables" pour les particuliers. Moi aussi j'ai succombé au chant du 386SX16, que j'ai toujours, tout comme mes EXL-100 et ExelTel.

Mais pourquoi vous ai-je parlé de l'EXL-100 ?

Parce que ce jour, j'ai fait une découverte. L'existence d'un émulateur d'EXL-100 ! Nombre de nostalgiques n'ont pas plus que moi oublié leurs vieux compagnons informatiques, d'aucuns les ont gardés, d'autres en ont racheté sur les brocantes (il existe un véritable marché de l'occasion pour ces engins qui y ont toujours de la valeur), et des furieux ont cherché à reconstituer sur les ordinateurs d'aujourd'hui les machines de l'époque, récupérant les codes des cassettes, des disquettes, des roms, reconstituant le fonctionnement des processeurs de ces machines, tout ça pour lancer leurs vieux programmes, rejouer avec leurs vieux jeux, sur leur PC. Ok, vous pouvez penser que ça n'a aucun intérêt, qu'il vaut mieux vivre avec son temps, et courir après les tout derniers trucs qui viennent de sortir, je le comprendrai, mais n'y adhèrerai pas..

C'est grâce à l'un de ces furieux, que j'ai pu retrouver, un quart de siècle après, l'Oric, et rejouer une partie de "Zorgon's Revenge" (starring "Our Hero" and "The Princess" :P). Mais jusqu'ici personne ne s'était attaqué à l'EXL-100, encore une fois "ordinateur maudit" (cf. Thomson)

Aussi, c'est fébrile que j'ai essayé ledit émulateur, ou plutôt les
versions autonomes des principaux jeux de l'EXL-100. Tout y est, et surtout la voix de la machine, sans laquelle ces jeux auraient perdu de leur charme ! Certes elle semble plus nasillarde que via l'EXL-100, mais peu importe. La Miss (notre fille) leva le nez de ses jouets et sembla fort étonnée d'entendre la voix de l'EXL provenir du P3-450 et non de la télé, sous laquelle trône toujours mon EXL-100 (bien qu'il ait perdu de sa superbe, sans ses périphériques, mais il est toujours là, 25 ans après).

L'auteur de cet émulateur, un certain Daniel Coulom mérite pour son magnifique travail un profond respect.

Je vous laisse découvrir mes deux jeux préférés (liens vers les ZIP), n'oubliez pas de mettre le son car ce que vous entendrez est la reproduction de ce dont était capable l'EXL-100 (1984) !

Tennis


Wizord



-MyLzz59-

5 Commentaire(s):

Stéphane a dit…
;-)
je n avais jamais entendu parler de ton engin, là!
un monstre au vu des années concernées..il a été produit longtemps ton jouet?
enfin, passionnant ton article!!
biz..et à plus
je vois que je n ai pas fini ma lecture!
MyLzz59 a dit…
Tiens, mon lecteur est de retour ;)
Bisous Taz :* Alors, ces vacances ?

Oui, une machine fascinante ! Elle a été produite durant environ 2 ans, puis c'est l'ExelTel qui lui a succédé, environ pareil.

Je ferai probablement prochainement une compil' des interviews des principaux intéressés, c'est ..édifiant, il leur a fallu la foi pour résister, petit poucet français, entre Thomson et Amstrad (soupir)

Oui, t'as du boulot pour rattraper :D

Bisous :* encore,
-MyLzz59-

Rem: si tu trouves un PC avec une carte son, tu peux tester les deux jeux émulés :)
Stéphane a dit…
ben c'est fait, me voila nostalgique....
;)
Dis moi, la valeur en francs de l'époque, t'en reste t il une idée?

:* Miss...
gilles a dit…
Ce n'est pas l'unique émulateur exelvision. Il en existe un dans l'émulateur multimachine MESS (non terminé).
Et le mien ici :)
http://www.alternative-system.com/?page=exl100_emulator
un exl100 devait couter dans les 2000 francs à sa sortie
MyLzz59 a dit…
Bonsoir Gilles,
..et merci pour ce com' :)

Je viens d'aller faire un tour sur ta page, apparemment tu fais partie des nombreuses personnes qui n'ont pas compris EXL-100, et ne l'ont pas apprécié :(

Certes ce n'était pas une bête de course, au sens PC-ien du terme, mais sans doute la machine la plus innovante parmi tout le parc des familiaux !

Quand j'ai écrit ce post, DCExcel était le seul émulateur valable, et oui il reste le plus abouti à ce jour, même si, et c'est une bonne chose, d'autres s'y sont collés depuis ;) C'est bien qu'il reste une demande, je suis ravie de savoir que je n'en suis pas la seule nostalgique :P Et si de nos jours un simple smartphone s'avère plus performant que ces braves familiaux de "ma jeunesse" (:D) il n'empêche que certains d'entre eux ont marqué, de diverses façons, leur époque, et a fortiori façonné l'informatique actuelle.

Ainsi va la technologie, un jour aussi, et pas si lointain, l'on rira du tout dernier dual core i5, et ceux qui s'en rappelleront avec tendresse feront figure d'ancêtres, tout comme c'est l'impression que je donne lorsque j'évoque l'EXL-100, ou le ZX-81 (la machine qui a initié la décennie des familiaux, du haut de son unique ko de ram partagée), ou encore la TI-57 (avec son afficheur rouge, la première calculatrice réellement programmable) !!

Ce sera avec plaisir que je lirai, voire annoncerai par ici, la sortie d'une version finalisée de ton travail :)

D'ici-là, reçois mes sincères salutations. A bientôt,
-MyLzz59-

Rem: à son lancement en 1984, l'EXL-100 devait valoir (de mémoire) 3490 FF, j'ai retrouvé une offre spéciale avec moniteur vert et quelques jeux (de chez Micro Mailing Services, novembre 1985) à 3280 FF + 80 FF de frais de port..